✅ Comment adapter le repas d’un animal selon sa maladie ?

En cas de calcul urinaire

Cystines

Si votre chien est au cru, il n’y a rien à changer à ses habitudes. Toutefois il sera important de faire boire votre animal fréquemment. Eviter la viande cheval.

Calcul de silice

Privilégiez un régime Prey Model ou Whole Prey et une bonne hydratation.

Oxalate de calcium

Passer au régime classique cru : viandes os charnus et abats. N’hésitez pas à rajouter des probiotiques qui renforceront la flore intestinale de votre animal. Supprimer tous les fruits et légumes apportant des oxalates : épinards, oseille, fraises et baies rouges (mûres myrtilles framboises), brocoli, poivrons…

Struvites

En cas d’infection, un changement d’alimentation sera inutile, s’il n’est pas couplé avec une médication.
Pour les struvites dits stériles, baisser le pH urinaire est la priorité. Pour cela favorisez les viandes rouges et un ajout de vitamine C tel que la cranberry .

En cas de maladie rénale

Votre animal aura besoin de :

– Protéines de bonnes qualités
– Un apport en phosphore modéré
– Du calcium
– De bonnes matières grasses et acides gras essentiels contre la perte de poids et d’énergie
– De l’eau fraîche ( minérale) pour éviter d’éventuelles toxines.

En pratique :
– De la viande de poulet, de dinde, de lapin, de porc, de boeuf, d’agneau
– Limiter les apports en abats moins de 5%
– De la panse verte pour son apport en vitamines et son ratio phosphore calcium
– De l’huile de krill  pour son apport en omégas 3 mais sans le phosphore



En cas de cancer

Pour votre animal, vous aurez besoin de :

– Beaucoup de protéines et de lipides pour ne pas maigrir (choisissez des viandes grasses)
– Supprimer les sources de glucides (ce dont se nourrit le cancer pour grandir)
– Compléments de type : Huiles, Curcuma, Probiotiques (pour animaux)



En cas de problème cardiaque

Votre animal aura besoin de :

– Protéines de bonnes qualités
– Une alimentation pauvre en sodium
– Une alimentation riche en potassium
– Un apport en enzymes, vitamines et sels minéraux dont la taurine et la L-carnitine
–Acides gras essentiels et des omégas 3

Concrètement, ce qu’il faut veiller à apporter :
– Du bœuf pauvre en sodium et riche en taurine et L-carnitine
– Du porc pauvre en sodium et riche en potassium
– Des abats riches en vitamines et sels minéraux : Foie , rognon, cœur (taurine). Vous trouverez les différents apports dans l’article sur les abats
– De la panse verte
– Du poisson pour les acides gras essentiels et les omégas 3.



En cas de problème de rate

Votre animal aura besoin de :

– Viande ayant un taux de bactérie le plus bas possible (défenses immunitaires faibles)
Pour cela, congelez ses rations de barf pendant au moins une semaine, et sortez le repas dans les meilleures conditions d’hygiène possible. Pas de recongélation après décongélation.

En cas de problème de foie

Voici les besoins de votre chien :

– Des protéines de bonne qualité
– Un apport en cuivre et en ammoniac réduit
– Un apport en zinc augmenté
– Un apport en graisses modéré

En pratique
Les morceaux maigres de
– Bœuf
– Poulet (pas la viande brune des cuisses et des ailes)
– Dinde (pas la viande brune des cuisses et des ailes)
– Lapin
– Poissons
– Du foie et cœur de volaille