✅ L’aliment au secours de la santé des animaux

Il est indispensable de bien se nourrir pour demeurer en bonne santé.

Mais depuis que la diététique canine a fait de considérables progrès, les aliments constituent de véritables traitements pour diverses affections. Ils interviennent comme adjuvants à la thérapeutique médicale ou peuvent être prescrits comme seul et unique traitement.


L es chiens, particulièrement les sujets âgés atteints d’insuffisance rénale chronique, bénéficient d’un régime pauvre en phosphore, à te neur réduite en protéines, lesquelles sont de qualité élevée. En cas d’intolérance à certains nutriments, les sources d’hydrates de carbone et/ou de protéines sont soigneusement sélectionnées. Si votre chien souffre de malabsorption intestinale aiguë, vous lui donnerez un aliment à teneur accrue en électrolytes et composé d’ingrédients très digestibles et, s’il digère mal, vous vous orienterez vers un produit très digestible à faible teneur en matières grasses.

Votre compagnon canin est handicapé par une insuffisance cardiaque chronique ?

Sa ration doit contenir peu de sodium, avec une augmentation du rapport potassium sur sodium.

Peut-être est-il diabétique ?

Il est alors recommandé de lui fournir peu d’hydrates de carbone rapidement digestibles.

S’il a des soucis avec son foie, affecté d’insuffisance hépatique chronique, vous lui proposerez une ration à teneur modérée en protéines de qualité élevée, contenant peu de matières grasses, mais riche en acides gras essentiels et en hydrates de carbone très digestibles. Si sa peau ou son pelage sont en mauvais état, il vous faudra veiller à l’apport d’acides gras essentiels.

Un régime sur mesure

Cette liste non exhaustive est le témoin des bienfaits que votre chien peut tirer d’une adaptation de son régime à son état pathologique. Vous vous doutez bien qu’il ne vous est pas possible d’ajuster vous-même cette ration, quels que soient vos talents de cuisinier et l’amour que vous portez à votre chien. Si le vétérinaire vous prescrit un traitement diététique, n’hésitez pas à vous tourner vers les aliments de régime dont les teneurs sont déjà calculées par les industriels, cela est également valable avec le Barf.
Même si votre chien boude pendant quelques jours ces aliments auxquels il n’a pas été habitué auparavant (surtout s’il s’agit d’un chien très choyé et à l’appétit capricieux), soyez persuadé que ce n’est qu’en l’astreignant à ce régime que vous prolongerez sa vie et le garderez longtemps dans la meilleure forme possible. Ce petit plus de vie vaut bien quelques sacrifices.